Catégories Marketing Digital

L’intégration du marketing digital dans les entreprises africaines


Sur la dernière décennie, le numérique a connu une forte croissance en Afrique. Cela se traduit notamment par l’émergence de nouveaux modes de consommation avec le mobile. Les entreprises ont pris conscience de ces changements et du besoin de s’adapter aux évolutions du marché pour continuer à capter la clientèle. C’est dans cette perspective que le marketing digital se développe et devient un atout pour la croissance des entreprises du continent africain.

Par Anjaniaina R.
Temps de lecture : 5 min.

Tour d’horizon de l’évolution du digital en Afrique

Selon une étude réalisée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), l’Afrique avait le taux de croissance du nombre d’utilisateurs de téléphones portables le plus élevé au monde en 2017. Pour cette même année, le taux de pénétration pour la téléphonie mobile était de 44% en Afrique subsaharienne et de 21% pour l’internet mobile. Sur ce continent devenu « mobile first », les populations ont rapidement intégré le numérique à leurs usages du quotidien et ont su développer des solutions innovantes pour répondre aux problématiques locales. Parmi les succès de cet entrepreneuriat du numérique, on peut compter la solution kenyane M-Pesa, qui permet le transfert d’argent par le mobile. Ces initiatives poussées par le numériques sont présentes dans tous les domaines, aussi bien dans le secteur agricole que dans celui de la santé, avec par exemple la solution camerounaise Gifted Mom, qui permet de lutter contre la mortalité infantile simplement en rappelant aux futures et jeunes mamans leurs rendez-vous médicaux ou examens. 

Les Etats africains participent également au soutien des initiatives autour du numérique par la création d’établissements d’enseignements supérieurs spécialisés dans les TIC, ou en subventionnant des programmes d’innovation. Cependant, malgré la diversification des supports numériques et la croissance du trafic de données mobiles, les nouveaux acteurs du numérique ont tout de même des difficultés à s’installer et se développer sur le territoire africain. Cela est notamment dû aux problèmes d’installation d’infrastructures, qui est coûteuse et contraignante au niveau de la logistique. Afin de contourner ce problème, les entreprises choisissent alors de nouer des partenariats avec des acteurs locaux, à l’image de Facebook qui a des accords avec des opérateurs téléphoniques déjà présents en Afrique afin de proposer des forfaits avantageux pour se connecter à la plateforme.

Face à l’importance grandissante du numérique sur le continent africain, les entreprises réalisent qu’ils doivent adapter leur offre et leur stratégie. Cela passe aussi par l’intégration du marketing digital.   

L’essor du marketing digital par différents leviers

Le marketing digital prend une plus grande place dans les entreprises africaines. Cela se traduit par l’augmentation des budgets qui y sont alloués ainsi que l’augmentation des recrutements dans ce domaine. Les investissements qui sont faits en marketing digital sont surtout liés aux réseaux sociaux et au développement de contenu pertinent pour les internautes. En effet, les entreprises se rendent comptent qu’avoir une bonne image de marque est primordiale pour avoir une plus grande visibilité. 

En ce qui concerne les réseaux sociaux, la majorité des entreprises sont déjà présentes sur les différentes plateformes. Cette présence peut être sous forme de page officielle de marque ou d’entreprise, ou de pages spécifiques créées pour certains clients des marques. Plus récemment, les entreprises ont progressivement mis à profit leur présence sur les réseaux sociaux les plus utilisés par leur cible africaine pour développer une véritable relation client et accroître leur notoriété. Les réseaux sociaux les plus populaires sont Facebook, WhatsApp et Twitter. Sur Facebook par exemple, les dépenses dans la publicité augmentent car les organisations analysent davantage leur audience et peuvent ainsi mettre en place un ciblage plus précis. Mais les réseaux sociaux ne sont pas utilisés uniquement pour renforcer la présence des marques. Certaines marques internationales utilisent ces plateformes comme de véritables leviers pour pénétrer les marchés africains grâce au marketing d’influence. En effet, avec l’explosion de l’utilisation du mobile, les influenceurs africains ont su se faire leur place sur Facebook ou Instagram. Les marques de beauté comme Yves Rocher, mais aussi de lifestyle et même d’agroalimentaire n’hésitent pas à s’associer à des influenceuses telles que la ghanéenne Laurie Frempong ou la sudafricaine Palesa Mahlaba. 

Outre les réseaux sociaux, les entreprises utilisent également les liens commerciaux, le display et se concentrent aussi sur le SEO. Les acteurs économiques prennent davantage conscience du potentiel de croissance résultant d’un bon référencement. D’ailleurs en Afrique, on peut remarquer le développement d’agences spécialisées dans l’optimisation du référencement naturel. Le SEO est particulièrement utile pour les acteurs du E-commerce, qui ont plus de mal à se faire une place sur le marché. Grâce à un bon référencement naturel, ces plateformes peuvent augmenter leur visibilité et le trafic sur leurs sites, mais également développer et renforcer la confiance des internautes envers leur offre. 

Le marketing digital n’en est donc qu’à ses débuts sur le continent africain. C’est un domaine qui offre de nombreuses perspectives pour les acteurs économiques en termes d’image de marque et d’augmentation de leur audience. Les leviers qu’offrent le marketing digital sont par ailleurs d’autant plus pertinent surtout avec l’essor du mobile sur le continent.

Source : rawpixel.com