Catégories Actualités du web, High-Tech, Objets connectés

Answer Engine Optimization : la prochaine grande innovation en SEO ?


“Ok google, quel temps fait-il aujourd’hui?”

“Ok google, combien y’a t-il d’habitants en France?”

“Alexa, qu’il y-a-t’il ce soir à la télé ?”

“Alexa, quelle est la capitale de l’Australie?”

 

Si vous faites une recherche sur Google, Bingo ou Qwant vous avez le choix entre une multitudes de résultats. Cependant, vous êtes-vous déjà demandé de quelle façon Alexa, Google Home ou toute autre assistant vocal vous donne une réponse?

——

Le fonctionnement des moteurs de recherche a toujours été de guider leurs utilisateurs rapidement et simplement vers le meilleur résultat. Quand une personne effectue une recherche sur Google, elle exprime un problème qu’elle cherche à résoudre ou une question à laquelle elle cherche une réponse. L’augmentation des recherches vocales et la démocratisation des assistants vocaux tend à modifier le rapport de force des résultats donnés à l’interlocuteur. En effet, au travers des assistants vocaux, les moteurs de recherche tendent à fournir une solution unique et optimale.

 

L’Answer Engine Optimization (AEO) désigne l’ensemble des techniques destinées à vous permettre de capter le trafic générés par la recherche vocale. Si l’AEO ne va pas remplacer le référencement naturel des sites, il tend à devenir la norme. En effet, Google modifie ses algorithmes pour rester en phase avec l’AEO. Le moteur de recherche commence à privilégier les sites Web optimisés pour la recherche vocale, tels que les sites dont le contenu répond aux questions les plus fréquentes.

 

Lorsque vous posez une question à un assistant vocal, dans 95% des cas la réponse renvoyée est issue du “Featured snippet”. Le « Featured snippet » désigne une mise en avant par Google d’un résultat jugé la réponse la plus pertinente et immédiate. Ce résultat est non seulement propulsé en haut de page, mais il offre une double visibilité car il est mis en valeur de manière graphique. Si son contenu est directement  issu d’extraits des meilleurs résultats des pages web sélectionnées par google, dans un tiers des cas, le “Featured snippet” vient du lien en position un. Aussi, pour être audible il faut viser la meilleure position sur la page de résultats d’un moteur de recherche.

 

Comment être le mieux référencé par les assistants vocaux?

 

  • Évaluer et définir les questions que se posent le plus souvent vos visiteurs.
  • Vérifier s’il y’a déjà un Featured Snippet en place (et sa qualité) sur ce type de questions 
  • Créer une page qui répond à l’intention de recherche. L’objectif est d’être meilleur que le featured snippet déjà en place en termes de pertinence de la réponse.
  • En ce qui concerne le texte de cette page:
    • Au moins 200 mots
    • Faire un pavé isolé de 250-350 signes au début (qui sera le contenu du Featured Snippet)
    • Recopier ce pavé isolé dans dans la balise meta description
    • Titre balise (H1) avec la notion: un titre = une question (intention de recherche)
    • Bien optimiser son SEO : code, texte, liens, etc…
    • Mettre une image au format 4:3
  • Tenir compte de la “Speech Quality Rating” (SQR) : taille, grammaire, syntaxe, élocution facile (avec des mots simples)
  • Tenir compte de la forme : contenu en parenthèse n’est pas pris en compte, éviter les virgules et guillemets. Mettre des phrases simples pas dans le détail.

 

Cependant cette méthodologie à ses limites…

 

Elle s’applique essentiellement aux assistants vocaux basés sur des moteurs de recherche comme le Google Home. La compréhension d’Alexa ou de DuerOS d’Alibaba est plus complexe car ces assistants marchent selon la visibilité d’un produit, un système de partenariats, le nombre d’achats effectués, etc… Aussi il faut, Il faut savoir s’adapter et continuer de chercher et d’expérimenter. En sachant que seul 8% des personnes utilisant des assistants vocaux convertissent (surtout sur des produits simples comme des courses), ce n’est pas la fin des moteurs de recherches. Cependant la part grandissante de cet usage forcera les entreprises à s’y intéresser pour ne pas être hors jeu. Cela risque aussi de changer les rapports de forces sur ces plateformes en augmentant la dépendance aux géants du web comme Amazon ou Alibaba.

 

Pour résumer…

 

  • 1 page = 1 question = 1 réponse. La méthodologie reste la même en SEO. Il faut analyser plus de 60 requêtes de type « définition [mot clé] »
  • Il faut toujours proposer du contenu de la meilleure qualité possible.
  • il n’y a le plus souvent qu’une place : il faut être le meilleur. Etre le meilleur c’est répondre le plus juste possible à l’intention de recherche de ses visiteurs.
  • Il faut savoir s’adapter et continuer de chercher et d’expérimenter…

 

image source: https://www.bluecorona.com/blog/voice-search-digital-marketing-strategies

Source d’information: un grand merci à la conférence Search Y (Search Foresight), et en particulier à l’intervenant “Olivier Andrieu” dont les recommandations présentées dans cet article sont issues de son travail de recherche en SEO et AEO.

 

Ornella CURTI

Aucun commentaire

Laisser un commentaire