Les digitaux

Articles

24
Oct

10 facteurs clés de succès pour une landing page

1. Le titre de la landing page et la formulation de la publicité doivent être complémentaires. Le score sur Adwords permet à un site de découvrir le coût-par-clic (CPC). Ce score peut être amélioré en ayant un contenu cohérent entre le message publicitaire et le texte de la landing page.

2. Étant une des premières choses que le visiteur lit, les titres des landing pages ne doivent pas être confus ou inintéressants, mais doivent au contraire inciter le visiteur à regarder de plus près. Mettre un titre spécifique au contenu du site web donnera plus envie à l’utilisateur d’aller plus loin plutôt qu’un titre vague ou trop large qui n’attirerait pas son attention.

3. Dans l’exemple d’un e-commerçant qui demande aux visiteurs d’acheter et de fournir des informations personnelles, il est important de faire attention aux fautes d’orthographes et à la grammaire pour éviter de perdre leur confiance.

4. Pour gagner la confiance de façon efficace, il est intéressant d’introduire des témoignages, des évaluations clients (ekomi ou truspilot) et des certifications de sécurité. On s’aperçoit que lorsque qu’une landing page contient des témoignages et avis, le taux de conversion augmente de 41 %, et le revenu de 58%.

5. Après qu’un visiteur ait lu le titre de la landing page, il est indispensable qu’il sache quoi faire ensuite. Par exemple, lors de la sortie de mozilla 3 quand Mozilla a changé son call-to-action « essayez mozilla 3 » pour « télécharger gratuitement », il a surpassé l’appel-à-action original (le premier call-to-action) de 3.6 % et avait un niveau de confiance de plus de 99 %, aboutissant à plus de 500 téléchargements pendant le temps du test.

6. Il faut identifier les mots-clés qui intéressent les internautes lorsqu’ils recherchent un service ou un produit donnés, et utiliser des mots comme  » gratuit », « nouveau », « acheter » ou « téléchargement maintenant ». Identifiez les mots clés que chercheront les internautes intéressés par votre service ou votre produit. Un bouton de conversion devrait être mis en évidence et être placé directement au-dessous d’un call-to-acion ou avoir directement le call-to-action comme bouton. De plus, ce bouton doit être grand et placé de façon à ce que l’internaute n’ait pas à scroller pour le trouver. Des boutons orange ou jaunes par exemple pour un call-to-action aident à attirer l’œil.

7. Les liens qui connectent l’utilisateur à trop d’autres sites ou pages, risquent de le distraire et auront un impact négatif sur les conversions. Beaucoup de liens peuvent avoir du sens sur une home page par exemple, mais doivent atterrir sur des pages simples et surtout des landing pages clés. (Beaucoup de liens peuvent avoir du sens sur une homepage classique, mais dans le cas d’une landing page, la simplicité est primordiale).

8. Insérer des argumentaires de vente, des vidéos de témoignages d’utilisateurs et de belles images de produits dans une landing page, peut avoir un impact positif sur des utilisateurs, mais aussi donner aux clients une envie supplémentaire de regarder un produit plus en détail.

9. L’espace qu’un visiteur voit sans devoir scroller est la partie la plus importantes de la page Web. Il s’agit donc de placer le bouton call-to-action au-dessus de la ligne de flottaison et dans un emplacement où l’oeil de l’utilisateur sera attiré. Il ne faut jamais mettre un bouton à un endroit où l’utilisateur doit chercher.

10. Pour optimiser une landing page, il faut faire des a/b tests afin de toujours faire progresser la conversion. Il faut faire des A/B tests : changer la police, les images et les call-to-action afin de voir ce qui fonctionne le plus avec les utilisateurs. En plus des A/B tests, il est judicieux de tester 2 designs de sites complètement différents l’un de l’autre. Cette démarche se révélera très avantageuse à le long terme.

Leave a Reply