Les digitaux

Articles

15
Août

Le paysage de l’eSport en pleine mutation!

En France, le sport électronique, plus connu sous le nom d’eSport, connaît une croissance fulgurante.. De grandes entreprises se lancent sur ce nouveau marché dynamique, de plus en plus médiatisé.

Le jeu en ligne le plus joué au monde, League of Legends

 

Qu’est-ce que l’e-sport ?

Le sport électronique est l’ensemble des pratiques compétitives dans le marché du jeu vidéo, le joueur opérant seul ou en équipe.

Cette tendance, apparue à la fin du 20ème siècle, va crescendo, plus particulièrement sur le marché asiatique. Durant les années 2000, plusieurs chaînes de télévision dédiées à l’eSport ont vu le jour en Corée du Sud, présentant des compétitions de jeux aux styles variés, tels que le jeu de stratégie Starcraft de Blizzard Entertainment et le jeu de tir Counter-Strike de Valve Corporation.

Le développement des plateformes en ligne Twitch et Youtube ont grandement contribué à  propager la culture eSport à l’international.

La finale du jeu en ligne League of Legends de Riot Games a rassemblé pas moins de 36 millions de spectateurs en 2015 (chiffres officiels de Riot Games).

Championnat du monde du jeu League of Legends en 2013

 

Les français et l’eSport

Dans ce secteur peu connu du grand public, les français sont présents sur la scène internationale depuis de nombreuses années. Des joueurs comme Stephano et Elky sous  licence Starcraft, Yellowstar sur League of Legends ou encore Spank sur le FIFA sont devenus des références mondiales de l’eSport.

Les structures françaises sont très impliquées dans cette discipline

La France dispose d’équipes réputées tels que les Millenium et les Vitality. Ainsi elle rassemble autour de compétitions internationales des milliers de visiteurs. La compétition phare reste l’ESWC, soit la coupe du monde des jeux vidéo.

Les nouveaux acteurs en France

Face à l’essor du sport électronique, de grands clubs de football se joignent à ce marché florissant depuis 2016.

Le Paris Saint-Germain s’est révélé pionnier en la matière, en créant sa propre structure d’eSport dès octobre 2016. Quelques jours plus tard, l’AS Monaco, l’Olympique Lyonnais et le FC Nantes emboitaient le pas.

Les médias sportifs télévisuels comme Canal + et beIN Sports se sont engagés sur la scène de l’eSport avec leurs programmes dédiés. Les médias de la presse écrite parmi lesquels L’EQUIPE, Le Monde et Le Parisien sont également présents dans cette nouvelle voie.

L’année 2017 s’annonce riche pour le marché de l’eSport, lequel devrait prospérer auprès du grand public. Il parait fort probable que l’engouement pour cette discipline conduise à des audiences proches des plus grands rendez-vous sportifs.

 

 

Leave a Reply