Les digitaux

Articles

18
Juil

Communiquer efficacement avec ses clients à l’ère des AdBlockers

Avec la multiplication des Adblockers, il devient difficile de communiquer avec ses clients de la même manière que par le passé. Découvrez ici comment s’adapter à cette nouvelle situation.

Au cours des 50 dernières années, la relation des consommateurs aux entreprises a beaucoup changée ; si dans les années 1950 elle était basée sur la fidélité et la confiance, elle est mise à mal par la diversification de l’offre à partir des années 70 qui permettent au consommateur de faire des comparaisons. Cela devient encore plus facile à partie des années 1990, avec l’apparition d’internet et des comparateurs à portée de clic.

En réponse à cela, beaucoup d’entreprises ont essayé de se mettre en avant par la publicité. D’abord dans les médias classiques, puis sur internet. Au point qu’aujourd’hui, le consommateur se sent noyé sous la publicité : 83% des internautes français se disent irrités par la publicité online.

Dans le même temps, les consommateurs n’ont plus confiance des marques et considèrent qu’elles sont prêtes à promettre monts-et-merveilles pour vendre. Ils ont beaucoup plus foi en les avis et témoignages des autres clients, qu’ils considèrent plus objectifs.

Conséquence : en 2017, 34% des internautes français bloquent la publicité en ligne à l’aide d’AdBlockers. S’ils remettent question de nombreux modèles économiques en ligne, ils posent aussi le problème de trouver comment communiquer avec un internaute qui ne veut pas vous entendre vanter les mérites de votre produit ou service.

La solution qui a été trouvée s’appelle l’inbound marketing.

L’inbound marketing, c’est quoi ?

L’inbound marketing, c’est proposer à ses clients quelque chose qui l’intéresse et qui le fera venir à vous  plutôt que produire de la publicité pour aller le chercher.

Ça repose sur 3 pilliers : connaître ses interlocuteurs, produire le contenu qui les intéresse, et faire en sorte qu’ils le trouvent.

Quel contenu pour qui ?

Pour connaître ses clients, rien ne vaut le data-driven. Mais une fois qu’ils sont identifiés, comment les atteindre ?

Chacun va chercher quelque chose de différent ! Votre cible ne cherche peut être pas du tout à faire un achat pour le moment, mais uniquement à se renseigner sur un sujet ou à se divertir. C’est pourquoi il faut lui proposer quelque chose qui convienne à son besoin à l’instant T.

S’il cherche des informations, proposez-lui un article de blog. S’il veut du divertissement, partagez des vidéos sur les réseaux sociaux. S’il est plus avancé dans son parcours d’achat, mettez à sa disposition des outils qui vont lui permettre de simuler ses gains ou ses coûts. A terme, il deviendra familier avec votre marque et y associera votre expertise.

Assurez-vous aussi d’utiliser les bons leviers pour diffuser votre contenu, en vous mettant à la place de l’utilisateur ; pour attirer un utilisateur qui ne vous connait pas encore, misez sur le Search Engine Optimization. Plus tard, considérez les campagnes de marketing automation et des call-to-actions pour inciter les utilisateurs à s’engager. Un bouton « Participer au concours » par exemple.

Avez-vous des exemples de  réussites – ou d’échec – de l’inbound marketing ? Faites-le nous savoir dans les commentaires, et n’hésitez pas à partager cet article avec toute personne qui pourrait être intéressée par le sujet.

Leave a Reply