Les digitaux

Articles

17
Mar

L’algorithme de Twitter vous est enfin dévoilé !

Dans l’environnement actuel où tous les réseaux sociaux sont basés sur les mêmes modèles et se ressemblent de plus en plus, Twitter a toujours su se démarquer par son format de publication : une caractéristique antéchronologique du contenu publié. Ce choix fait par Twitter de ne pas utiliser de filtrage algorithmique était plutôt très apprécié par les utilisateurs qui découvraient des informations en direct sur ce réseau.

Mais au mois de Mars 2016, Twitter a changé son point de vue sur le sujet en mettant en application un algorithme complexe. Cet algorithme, longtemps gardé secret, permet aux utilisateurs de Twitter de voir des tweets postés avant leur connexion sur le réseau et qui pourraient les intéresser, sous une section “au cas où vous l’auriez manqué”.

Cette fonctionnalité est donc maintenant présente depuis une année sans que nous ne connaissions l’algorithme en lui-même, aujourd’hui le site Slate publie une longue étude sur le sujet et rend public ce décryptage.

Nous allons donc vous expliquer quelles sont les caractéristiques que Twitter prend en compte pour mettre en avant des publications dans cette section.

Quels résultats pour ce nouvel algorithme ?

Une des premières choses qui ressort de cette étude est que l’algorithme mis en place entraîne les utilisateurs de twitter à passer plus de temps sur la plateforme. En effet cette section pousse les utilisateurs à s’intéresser à ce qu’il s’est passé quelques minutes ou quelques heures avant leur connexion. De plus pour les anciens utilisateurs de Twitter, mais aussi pour les nouveaux arrivants, cela permettrait de mieux comprendre le fonctionnement de ce réseau.

Comment se décompose l’algorithme ?

Lorsqu’un utilisateur se connecte sur Twitter, le service collecte l’ensemble des tweets des abonnements que vous avez et leur applique ce fameux algorithme. Ainsi la section “au cas où vous l’auriez manqué” affiche les tweets selon les caractéristiques suivantes :

  • L’engagement du tweet :
    • Le nombre de Retweet, de clics, de likes, et temps passé à le lire
    • L’engagement du tweet face à l’engagement des autres tweets de l’auteur
  • Âge du tweet : plus un tweet est récent mieux il est positionné
  • Fréquence de l’engagement avec l’auteur du tweet auparavant
  • Temps passé à lire les tweets de l’auteur (même sans engagement avec ceux-ci)
  • Média contenu dans le tweet
  • Propension du lecteur à interagir avec tel ou tel type de média

Par ailleurs l’algorithme est en perpétuelle modification, selon le Product Manager de twitter, de nombreux tests sont mis en place tous les moins afin de répondre le plus précisément aux demandes de clients sans même qu’ils ne le sachent.

Twitter est donc devenu plus qu’un simple réseau social mais bel est bien une Timeline d’information et de partages personnalisée.
Pour retrouver l’intégralité de l’étude pour Slate : cliquez ici !

Leave a Reply