Les digitaux

Articles

9
Jan

La révolution numérique dans les stades

Le 9 janvier 2016, l’Olympique Lyonnais a inauguré face à Troyes son nouvel écrin. Ce stade nommé « Parc Olympique Lyonnais » est une petite révolution dans le monde du sport.

En effet, la France avait pris beaucoup de retard face à son voisin allemand notamment dans le domaine des équipements sportifs. Mais, avec l’organisation de l’Euro 2016 en juin dernier et avec les JO 2024 en vue, les autorités françaises avaient pour ambition de doter l’hexagone de stades capables d’accueillir de grandes manifestations. Et c’est chose faite ! La France a su s’adapter et proposer des stades 2.0, à l’image du parc OL mais également de l’Allianz Riviera et du stade de France.

Des bijoux de technologie

En partenariat avec Orange, Jean-Michel Aulas (Président de L’Olympique Lyonnais) a souhaité offrir à ses spectateurs une expérience innovante : « Nous souhaitions offrir aux supporters l’émotion de vivre le spectacle dans des conditions privilégiées par rapport au simple téléspectateur ». « Orange est le cerveau, le poumon de ce stade connecté. Orange orchestre et intègre le travail de partenaires prestigieux pour apporter une expérience unique et quasiment sur mesure au spectateur. »

Pour cela, le Parc Olympique Lyonnais déploie un Wifi très haut débit permettant 20 000 connexions simultanées avec le réseau « Parc-OL », 320 écrans HD ainsi que la mise en place d’un data center dédié à ce stade (Source. Orange Business).

C’est une innovation technologique que l’on retrouve également à l’Allianz Riviera de Nice et au Stade de France, autres stades connectés et qui reçoivent des milliers de personne par an.

Une expérience spectateur améliorée dans les stades

Au sein de l’enceinte du Parc OL, les spectateurs pourront utiliser une application dédiée « Parc-OL » pour vivre pleinement les événements. Pour cela, l’Olympique Lyonnais s’est associé à l’entreprise Exakis pour développer une solution aux multiples usages. En effet, depuis son smartphone le supporter pourra jouir de nombreuses fonctionnalités comme avoir accès à des contenus exclusifs, et également pouvoir payer depuis cette application.

À travers ce stade, l’Olympique Lyonnais se dote d’un nouvel outil lui permettant de redéfinir sa stratégie. En effet, le Parc Olympique a pour but de générer des profits en proposant des services annexes, un lieu de consommation, un lieu de vie. D’un point de vue financier, un stade connecté augmenterait de 200 à 300% les bénéfices d’un club, en offrant une expérience interactive à l’ensemble des fans.

Le stade 2.0 place ainsi le client au cœur de la stratégie des clubs et lui apporte une expérience client enrichie.

Cependant, cette avancée technologique ne permet pas encore à la France de combler son retard vis-à-vis de son voisin Anglais, qui possède déjà des « smart stadium » ou également qualifiés de « Socialympics », depuis les Jeux Olympiques 2012 de Londres.

 

Leave a Reply