Les digitaux

Articles

25
Oct

Objets connectés : Les usages en B2B

Objets connectésB2B_Connecté

L’Internet des Objets, (Internet of Things, IoT) crée le lien entre le monde réel et les services numériques. Ce nouvel univers de la Technologie est sur le point de bouleverser tous les secteurs d’activité.

Véritable manne financière, le marché des objets connectés aurait une valeur de 10 milliards de dollars US, tandis que les services qui y sont associés auraient une valeur d’environ 70 milliards. En 2015, un milliard d’objets connectés supplémentaires devraient être achetés, élevant ainsi le parc existant à 2,8 milliards.

Concrètement, la catégorie des objets connectés englobe : lunettes à réalité augmentée, lentilles de contact intelligentes, montres connectées, miroirs interactifs, frigos connectés, et même plantes et canapés connectés.

Une telle technologie fait tout de suite penser à une approche B2C. Cependant, les objets connectés sont loin d’être cantonnés au marché B2C.

B2B : un marché très profitable

Le marché des objets connectés en B2B pourrait-il jouer un rôle capital dans le développement des sociétés de l’Internet des Objets ? C’est du moins ce que pense le magazine américain : Autour du concept de « Quantified Other » (par opposition au terme « quantified self » qui s’adresse au grand public), la journaliste Parmy Olson montre que les grandes entreprises seraient de plus en plus enclines à s’attacher les services de fabricants d’objets connectés pour réduire leurs coûts. Une façon de récupérer les données personnelles du plus grand nombre (big data ?) pour les analyser et en profiter. Le cabinet de conseil Deloitte avance même que 60% des objets connectés seront achetés et utilisés en entreprise. Aussi, le cabinet estime que 90% des revenus issus des services créés pour l’internet des objets seront générés par les entreprises.

Voici deux exemples concrets :

La société pétrolière BP propose gratuitement des bracelets connectés Fitbit pour les employés afin d’améliorer leur bien-être (et ainsi réduire les arrêts maladie, renégocier les frais d’assurances maladies…). En 2013, ce sont 14.000 employés, 6.000 conjoints et 4.000 retraités qui auront bénéficié d’un Fitbit Zip gratuitement chez BP. Annoncé par le PDG de Fitbit comme le segment « en plus forte croissance » de sa société, cela n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque son grand rival Jawbone serait actuellement en pleine réflexion pour proposer une offre similaire…

Autre exemple, Nest Labs, le spécialiste des thermostats connectés qui vient de proposer ses services B2B autour de la gestion de la température avec pour clients les gestionnaires de réseaux électriques (comme ComEd ou Edison). Le PDG et fondateur de Nest a encore
affirmé il y a quelques semaines que les revenus liés aux services B2B pourraient rapidement dépasser ceux générés par l’activité B2C de vente de thermostats.

http://www.eridanis.com/b2b/
http://www.stuffi.fr/objets-connectes-b2b-decisif/
https://www.aruco.com/2015/02/objets-connectes-ventes-entreprises-deloitte/
http://www.captronic.fr/Guide-objets-connectes.html
http://www.progres-technique.fr/Les-objets-connectes-un-marche-btob-prometteur-en-plus-d-un-marche-btoc-florissant_a155.html

Leave a Reply