Les digitaux

Articles

30
Sep

Viadeo en Chine c’est déjà fini

L’entreprise française Viadeo avait décidé en 2008 de conquérir le marché chinois. Mais quelques années après le réseau social professionnel tricolore n’a pu faire ses marques sur un marché difficile.

Des concurrents de poids…

En 2008, par l’intermédiaire de sa filiale chinoise Tianji, Viadeo faisait une apparition remarquée sur le sol chinois. Dans l’optique de prendre de court son principal concurrent Linkedin les dirigeants français ont décidé de déployer leurs services en Asie. Mais, malheureusement pour Viadeo cette expérience prend fin sept ans après. Une décision difficile « S’il le faut, nous fermerons la Chine. Ce serait un crève-coeur » expliquait le PDG Dan Serfaty dans une interview accordée au journal du Net.

Mais pourquoi un tel échec ? Tout d’abord, il est important de mettre en avant l’entrée en bourse difficile en 2014. En effet, les fonds levés n’ont pas été à la hauteur des ambitions avec seulement 23 millions contre 40 espérés. Par conséquent, à partir de ce moment les ambitions ont été revues à la baisse. Et la décision de quitter la Chine ne fût qu’une histoire de mois. En effet, en quittant l’Asie Viadeo se libère d’un marché sur lequel elle ne faisait pas de profits.

Viadeo 2

Evolution du cours de bourse de Viadeo (juillet 2014) IPO

Mais l’abandon du marché français ne se résulte pas uniquement à une entrée en bourse ratée. En effet, sur le marché chinois l’entreprise française n’a pas pu faire face à ses nombreux concurrents comme Linkedin et des acteurs locaux. Mais la principale difficulté fut de ne pas avoir su faire face à la transformation des usages notamment sur le mobile.

Un mal pour un bien ?

En décidant de quitter la Chine, Viadeo fait le pari de tout miser sur le marché français en misant sur un modèle orienté « entreprise ».

Leave a Reply