Les digitaux

Articles

13
Sep

RH : Comment recruter sur les réseaux sociaux ?

« Les candidats choisissent l’entreprise avant que l’entreprise ne les choisissent »

RecruterRS

Les entreprises ne peuvent en faire abstraction, elles se doivent d’être sur les réseaux sociaux (professionnels ou non) afin d’être connues, reconnues et surtout identifiées par les candidats. Les liens entre marketing et RH ne sont plus à nier et rentrent dans une stratégie globale d’attractivité de l’entreprise.

 

Facebook, Linkedin, Viadeo ou encore Twitter, les réseaux sociaux se sont développés en peu de temps et demandent aux entreprises une présence afin d’attirer les nouveaux talents ou encore pour garder ses collaborateurs. En effet, ces outils jouent un rôle dans la marque employeur ainsi que du rayonnement de l’entreprise à l’externe.

 

Quelles sont les meilleures pratiques pour recruter des candidats via les Réseaux sociaux ?

 

Tout d’abord, il faut être présent sur ces réseaux, mais aussi communiquer régulièrement sur ces derniers. Cela semble évident mais les services RH n’ont parfois ni les moyens humains ni financiers de mener à bien cette démarche de mise en avant de leur entreprise. Un candidat préférera néanmoins une page inexistante qu’une page non mise à jour et qui semble à l’abandon. De plus, l’infobésité sur internet est une notion qui doit être prise en compte dans l’utilisation des réseaux sociaux à des fins RH. Il est également important d’être transparent sur les points positifs mais également sur les points moins glorieux de votre stratégie RH. Un candidat est un client en soit, auquel nous devons vendre l’esprit de la société, ses valeurs et le marketing permet d’attirer des nouveaux talents au sein de l’entreprise tout en restant vrai dans notre démarche. Il est aussi important que les salariés soient impliqués dans la stratégie de communication, de trouver des ambassadeurs pour rendre compte de la réalité interne.

 

Au-delà des nouveaux profils, il faut aussi s’occuper des collaborateurs déjà en place. En effet, par le biais de nouveaux sites (Glassdoor par exemple) la parole des employés est portée aux yeux du plus grand nombre. Ils notent, commentent, donnent leurs impressions sur leur entreprise et au vue du succès grandissant, nous pouvons être sûrs que les candidats surfent sur ces réseaux avant d’envoyer leur candidature. Qui n’a jamais rêvé de connaitre l’ambiance d’une entreprise avant d’y postuler ? Le manager est-il dans la même démarche que la nôtre ? Dans l’espace d’un ou plusieurs entretiens, il est parfois difficile de se projeter, ces sites de notations tendent à effacer la différence entre la société fantasmée et ce qu’elle est en réalité.

Glassdoor

Les notations se rapprochent de celles que nous trouvons sur tous les autres sites (de restaurants ou d’hôtels par exemple), mais les critères sont quant à eux bien différents. Les employés parlent des avantages, de leur approbation de leur PDG ou des locaux dans lesquels ils travaillent. Ils prennent la parole en donnant un point de vue interne ce qui permet au candidat de se projeter ou non au sein de cette entreprise. Les sociétés présentent sur ces réseaux mettent en avant une transparence en donnant la parole aux salariés vers l’externe. Les clients en général et ici les candidats font plus confiance à leurs pairs, qu’à une communication corporate ventant les avantages de travailler à leurs côtés.

 

Les réseaux sociaux sont donc le moyen de remettre l’humain au centre de la société, d’impliquer ses salariés mais aussi de les mettre en avant. Il s’agit aussi d’un outil qui permet une transparence vis-à-vis de l’externe. Mais en donnant la parole aux salariés, qui ne sont pas toujours content de leur situation, ou  à des candidats, qui ont parfois eu une mauvaise expérience, il est possible d’avoir des retours négatifs qu’il faut alors savoir gérer. Les RH d’aujourd’hui ont bien pris en compte les nouveaux outils à leur disposition mais sont encore aux précises de leur utilisation. En effet, l’aspect « brand marketing » est souvent pris en charge par la communication ou le service marketing, mais sont-ils les plus aptes à rendre compte de ce qui se passe en interne ? Les RH de demain, devront-ils avoir une double formation marketing pour recruter les profils les plus adéquates à leurs attentes ?

Leave a Reply