Les digitaux

Articles

5
Août

Comprendre le métier de web analyste

Le web analyste, ou web analytics est chargé d’analyser le trafic d’un site web et de mesurer la pertinence de la présence d’une entreprise ou d’une organisation sur le web.

Depuis une dizaine d’années, les outils d’analytics commencent à fleurir. Google Analytics, le leader, a été lancé en 2005. Depuis, AT Internet, Omniture, Webtrends et d’autres se partagent le marché. Grâce à ces outils et à la volonté des entreprises de connaitre le comportement des internautes sur leur site et leur retour sur investissement, le métier de web analyste se répand. Interne ou consultant, le web analyste est en général intégré à l’équipe web et/ou marketing d’une entreprise.

Les missions du web analyste

Le web analyste doit d’abord élaborer un plan de marquage du site à analyser, afin que tous les éléments nécessaires soient tracés dans l’outil de tracking. Le but étant de récolter des informations exploitables, cette première étape est indispensable au bon suivi du trafic.

Il doit ensuite analyser les données récoltées par l’outil choisi, qu’elles soient purement quantitatives ou plus qualitatives, c’est-à-dire définir le parcours client type par exemple. Savoir exploiter ces données, c’est aussi en tirer les KPI (Key performance indicators), ou indicateurs clé de performance, qui seront les indicateurs à retenir, ceux qui vont aiguiller le service marketing dans leurs décisions. Le web analyste doit ensuite segmenter les comportements des internautes et dresser quelques profils types. Ceci est d’autant plus important pour des sites marchands, afin d’organiser au mieux leur e-marchandising.

Le web analyste doit enfin rendre compte de tous ces éléments grâce à des tableaux de suivi, en général mensuels, ou hebdomadaires dans certains cas. Ils seront utilisés par le service web ou marketing afin d’adapter leur stratégie web.

 

Les prérequis d’un bon web analyste

Le métier de web analyste demande de nombreuses compétences, mais les profils sont très variés puisque certains sont beaucoup plus techniques que d’autres.WEBAN

Le premier critère indispensable est évidemment d’avoir une bonne connaissance du web pour connaitre les comportements des internautes et comprendre les possibilités des sites internet et des outils d’analyse. En parallèle, il faut bien connaître l’entreprise, les produits ou services sur lesquels elle mise, sa stratégie sur le web, et connaitre ses attentes afin de décrypter au mieux les comportements des clients face à ces attentes.

En ce qui concerne le savoir-être, le web analyste doit savoir s’intégrer dans une équipe et avoir des bonnes capacités de communication. Il ne travaille généralement pas seul et rend compte de ses analyses à des équipes et bien souvent à la direction. Il doit aussi savoir écouter et comprendre les besoins du marketing.

Source : www.kaizen-analytics.com

Les savoir-faire requis sont aussi nombreux, puisque le web analyste doit avoir des connaissances en SEO, maitriser les outils de web analyse, avoir un bon esprit de synthèse et maitriser les outils bureautiques.

Si la partie technique est importante dans ce métier, elle n’est pas la plus importante et peut être améliorée au fil des expériences. Le schéma de Kaizen ci-dessus résume parfaitement l’ensemble des connaissances et compétences nécessaires pour être un bon web analyste.

Leave a Reply