Les digitaux

Articles

22
Juil

Voiture autonome

voiture auto

Qu’est ce que la voiture autonome ?

Une voiture autonome est un véhicule capable de se conduire tout seul, sans intervention du conducteur, dans des conditions réelles de trafic.

Des capteurs placés sur la voiture captent les informations de l’environnement, l’ordinateur central analyse ces données pour que l’intelligence artificielle de la voiture prenne les décisions adéquates.

Les capteurs sont placés partout sur la voiture : sur le toit, sur les pare-chocs avant et arrière, dans les rétroviseurs et dans les portières. Ces capteurs peuvent être des caméras, des radars ou des sonars.

L’ordinateur centrale avec la récolte de toutes ces données arrive à modéliser en 3D l’environnement que cela soit des voitures, des hommes, des animaux, des objets, les panneaux de signalisation ou les lignes blanches.

L’ordinateur agit alors sur tous les éléments qui contrôlent la voiture : les freins, le moteur, le volant.

Quels sont les avantages de cette technologie ?

Une des principales qualités de cette technologie est la réduction du nombre d’accidents. En effet, la Google Car n’a jamais causé d’accidents graves mais elle a subit quelques accrochages souvent dus aux voitures tierces.

Le coût pour l’environnement sera moins importants qu’avec les voitures conventionnelles pour plusieurs raisons. Tout d’abord, car la conduite des voitures du futur est beaucoup plus souple et moins agressive ce qui réduit la consommation de carburant. Ce type de conduite réduit aussi fortement les bouchons et donc la consommation de carburant.

Les voitures seront aussi mutualisées la plupart du temps à l’image des autolibs sur Paris. La production sera réduite pour couverture équivalente voire supérieure de la population. Le parc automobile sera réduit favorisant le nombre de places libres dans les grandes villes et donc la construction d’espaces verts.

Les problématiques que cela soulève ?

Qui dit nouvelles technologies, dit aussi nouvelles problématiques à éclaircir.

Tout d’abord la responsabilité en cas d’accident, est ce que c’est le conducteur ou l’entreprise qui produit la voiture qui est en tort. D’un côté, c’est l’entreprise qui conçoit le logiciel et la voiture mais de l’autre le conducteur a aussi la possibilité d’avoir le contrôle de sa voiture et n’est pas intervenu.

Le piratage de la voiture est aussi possible pour des personnes qui sont mal attentionnées. On peut aussi penser à des actes terroristes qui paralyseraient totalement le trafic ou causeraient des accidents graves. Sachant qu’aucun système informatique n’est fiable à 100% la question reste problématique.

La résistance au changement est aussi un facteur compliqué, car beaucoup d’automobilistes ne se laisseront pas conduire. Pourtant si tous les véhicules étaient autonomes cela réduira fortement le nombre d’accidents, car les décisions des véhicules seraient échangés en temps réels réduisant ainsi le nombre d’accidents.

Leave a Reply