Les digitaux

Articles

31
Mai

Comment le beacon révolutionne le commerce ?

Ces petites balises de géolocalisation révolutionnent le commerce depuis quelques années et sont de plus en plus utilisées par les retailers pour améliorer la relation client.

Une technologie simple

Beacon signifie simplement balise en anglais. Il s’agit d’une petite balise qui permet la géolocalisation et est surtout utilisée dans des lieux où la technologie GPS ne fonctionne pas. Elles fonctionnent grâce à la technologie bluetooth, et sont surtout utilisées pour envoyer des notifications à des utilisateurs de smartphones qui utilisent l’application du magasBeaconin ou autre établissement dans lequel sont installées les balises. Lancé en 2013 par Apple, le beacon connait aujourd’hui un fort succès grâce à plusieurs facteurs :

– une longue autonomie, puisqu’une balise peut fonctionner une année environ sans être rechargée

– un coût relativement faible, notamment dû au fait que de nombreux constructeurs existent aujourd’hui sur le marché. Si Apple est le précurseur, des grands concurrents comme Google et Facebook proposent eux aussi leurs propres balises, ainsi que d’autres marques moins connues.

L’amélioration de la connaissance client

La promesse faite aux marques utilisant ces balises est simple : mieux connaître les clients et leurs comportements, pour mieux les fidéliser. En effet, grâce à ces petites balises, il est aisé de connaître les rayons et articles préférés des clients utilisant l’application du magasin, de savoir combien de personnes passent dans chaque rayon, et combien de temps elles y restent. Si on constate qu’un client passe beaucoup de temps devant le rayon des aspirateurs, alors on lui enverra une promotion sur les aspirateurs !

Les capteurs ont d’abord été utilisés par Apple, qui en a équipé ses 250 boutiques aux USA, et compte étendre cette couverture sur les autres continents. Aujourd’hui, de nombreux retailers les utilisent pour pousser des offres commerciales, mais cette technologie comporte de nombreuses autres utilisations. De nombreux stades de baseball en sont équipés aux USA, pour permettre aux spectateurs de se repérer dans le stade et de commander un repas. On en retrouve aussi dans des aéroports, des écoles, des hôtels, des musées, des banques… Les utilisations sont infinies, et il y a autant de possibilités d’utilisation du beacon que de possibilités de création d’application.

Une technologie qui a des limites

Si le beacon semble se propager dans de nombreux domaines, et plaire de plus en plus aux marques, cette technologie ne fait pas l’unanimité.

En effet, il faut d’abord que le client télécharge l’application du magasin, accepte que ses données soient collectées et enfin active son bluetooth pour que les balises puissent être utiles. Or, beaucoup d’utilisateurs sont réticents à l’activation du bluetooth afin de ne pas affecter la durée de vie de leur batterie.

Néanmoins, le plus gros point négatif est l’intrusivité que cela implique. Le fait de pouvoir tracer les moindres déplacements d’un client dans un magasin est plutôt mal perçu, et recevoir des offres commerciales adaptées ne suffit que très rarement à compenser ce sentiment d’être épié.

Leave a Reply