Les digitaux

Articles

5
Mar

« Matcher » avec votre prochain emploi ? C’est possible

Le secteur de l’emploi et du recrutement est en constante évolution à l’air du numérique. Plusieurs applications apparaissent en se basant sur le modèle d’une application de rencontre bien connu des jeunes : Tinder.

Pour rappel le principe de Tinder est simple : c’est un système de «matching». Vous vous connectez sur une plate-forme, où défilent devant vous des profils qui apparaissent selon les goûts en commun et la proximité géographique, etc. Dès qu’un profil vous plaît, vous le «likez» et la personne est avertie. Si elle vous «like» en retour, vous pouvez commencer à discuter, en privé.

Dans le même esprit, plusieurs applications dédiées au recrutement font peu à peu leur apparition, dont Jobr ou bien Kudoz qui est une application mobile française à destination des chercheurs d’emplois pour trouver un emploi de qualité et à destination des recruteurs.

Les intérêts sont multiples pour l’employeur et le candidat. Du côté de l’employeur, on peut publier des annonces et des offres d’emplois puis sélectionner ensuite les candidats qui correspondent le mieux au profil recherché. Pour les candidats, ces applications permettent de parcourir les offres et de choisir de les aimer ou de les ignorer. Si employeurs et candidats manifestent leur intérêt, la discussion peut s’engager sur l’application.

 

hhh

Retrouvez une vidéo explicative de Kudoz en cliquant ici.

«Les jeunes consomment l’application de la même manière qu’ils mangent dans un fast-food : de manière compulsive.» Jean-Noël Chaintreuil, consultant en ressources humaines.

Les applications se connectent et se paramètrent avec le profil LinkedIn de l’utilisateur, et l’algorithme se charge de proposer les postes et les candidats qui sont le plus susceptibles de s’accorder. Ce type d’application ne marche que pour un certain type de métiers (liés aux nouvelles technologies), et dans un certain environnement géographique : là où il y a beaucoup de travail dans un même endroit», observe Jean-Noël Chaintreuil, consultant en ressources humaines.

Jobr et Kudoz s’inscrivent parfaitement dans cette tendance mobile et reprend parfaitement l’utilisation de Tinder, qu’on consulte par réflexe et pour optimiser le temps creux (dans les transports en commun par exemple).

Ces applications offrent donc la possibilité à tous les cadres déjà en poste un moyen simple de rester à l’écoute des opportunités professionnelles et de manière beaucoup plus intuitive que la panoplie de sites de recrutement en ligne « basiques ».

Alors n’attendez plus pour tester ces applications gratuites que vous trouverez sur toutes les plateformes de téléchargement !

Leave a Reply