Catégories Boîte à outils, Marketing Digital

Les bonnes pratiques pour un emailing réussi


Image 1

                       

Aujourd’hui, l’emailing semble indispensable aux Français qui regardent quotidiennement leur boîte mail. En effet, comme le révèle Zebaz dans son infographie publiée en décembre 2015, 82% des Français jugeraient l’email irremplaçable. L’email est donc un moyen de communication à ne pas négliger, car il est un outil d’acquisition de clients très important.

L’objet de l’emailing

L’objet de votre emailing est un élément à soigner, car c’est le premier élément de votre stratégie d’emailing auquel va être confronté l’internaute. Comme le déclare Zebaz dans son infographie, près de la moitié des emailings reçus ne sont pas lus et la principale raison est le manque de clarté de l’objet[1].

Au delà des mots choisis, l’objet ne doit pas être trop long, car il est tronqué par les messageries qui laissent apparaître en moyenne; 60 caractères sur ordinateur et une trentaine sur mobile. Il faut donc que l’information importante soit instantanément visible et au début de votre objet.

D’après une étude menée par returnpath.com et réalisée en 2015, les objets sensationnels ou mystérieux ne fonctionnent que très peu auprès des internautes. Au contraire, les objets composés de pronoms personnels (« vous »), de superlatif (« le plus fort ») ou utilisant une notion d’urgence (« offre limitée ») ont réalisé de bonnes performances[2].

Le contenu de l’emailing

 

Mettre en avant un seul produit et non plusieurs

La raison est simple, lorsque le consommateur est confronté à « trop de choix », il rencontre davantage de difficulté à se décider comme l’explique Barry Schwartz dans son ouvrage « Le paradoxe du choix : Comment la culture de l’abondance éloigne du bonheur ». Il faut donc lui faciliter ce choix en ne lui proposant qu’un seul produit.

 

Personnaliser et contextualiser l’emailing

Les emails personnalisés sont beaucoup plus performants[3] et bien qu’ils étaient encore minoritaires, c’est une stratégie de plus en plus développée par les expéditeurs.

De ce fait, il faut aujourd’hui contextualiser son emailing avec les données récoltées sur l’internaute pour lui donner davantage d’impact. Où se situe le lecteur dans son cycle de vie de client ? Quel est son comportement d’achat ? Dans quel magasin physique a-t-il déjà acheté ? Tous ces éléments vous permettront de pousser la bonne offre, de proposer le bon magasin et de faire vivre à l’internaute une expérience client optimale.

Quand envoyer son emailing ?

Les avis sur la question divergent, cependant voici quelques propositions.

Mieux vaut envoyer son emailing un jour de semaine, car les boîtes mails sont davantage mises de côté lors des weekends.

Concernant les jours de la semaine, le mardi serait la journée où le taux d’ouverture est plus performant[4]. Cependant, c’est également le jour où les internautes sont le plus sollicités par emailing. Si vous souhaitez vous démarquer, le mardi n’est donc peut-être pas le jour à choisir. Au contraire, le vendredi, moins d’emailings sont envoyés et le taux de clic moyen est le plus élevé de la semaine.

Concernant l’horaire, tout dépend de votre secteur d’activité. De 9h à 10h, ce sont les emailings sur des évènements, la restauration ou encore les vêtements qui intéressent les internautes. De 14h à 15h, les emailings concernent davantage les offres financières et bancaires. Passé 17h, les internautes se tournent vers les emailings du secteur du voyage et de 19h à 22h, ils favorisent les emailings liés aux loisirs.

 

L’emailing sur mobile

 

Bien que le premier support de lecture d’un emailing soit l’ordinateur, le mobile prend de plus en plus d’ampleur[5]. Aujourd’hui, il est donc nécessaire de travailler une version responsive design de son emailing. Il ne doit plus seulement être pensé pour une lecture sur ordinateur.

L’emailing est aujourd’hui largement utilisé par les professionnels pour entrer en contact avec les internautes. Face à l’effet de masse, il devient nécessaire de se démarquer et de travailler son emailing dans les moindres détails afin de séduire le lecteur.

 

 


 

 

[1] Les Français accros à leurs emails – par Kieran Le Peron : http://zebaz.com/blog/enquete-zebaz-les-francais-et-lemailing/
[2] Quels objets d’emails pour des campagnes efficaces ? – par Didier Colombani : http://www.marketing-professionnel.fr/tribune-libre/email-marketing-importance-objet-mail-201506.html
[3] Les 6 bonnes résolutions emailing pour 2016 : http://www.emailing.biz/actus/les-6-bonnes-resolutions-emailing-pour-2016/
[4] Un emailing réussi :  une question de timing : http://www.emailing.biz/tutoriels/emailing-reussi-question-de-timing/
[5] Les Français accros à leurs emails – par Kieran Le Peron : http://zebaz.com/blog/enquete-zebaz-les-francais-et-lemailing/

 

 

 

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire