Les digitaux

Articles

logo SFR-Numéricable
14
Mai

Patrick Drahi, un entrepreneur français qui n’a pas froid aux yeux

Nous décrivons le portrait d’un entrepreneur audacieux et diplômé de Télécom à travers cet article. Patrick Drahi, patron d’Altice (maison mère de Numericable) est devenu le récent propriétaire du numéro 2 français des télécommunications. Une « success story » que nous vous proposons de découvrir dans le blog Les Digitaux.

L’entrepreneur : un ingénieur devenu commercial très tôt

Suite à une expérience de cinq ans chez Philips, Patrick Drahi devient commercial mais se consacre très rapidement au monde du câble, porteur d’avenir. Il fonde dès 1993 un cabinet de conseil puis se lance successivement dans la création de deux sociétés de câblo-opérateurs. Il réussit à convaincre UPC de le suivre dans l’aventure et constitue la première société de câble qui possède ses propres réseaux.

En 2000, il fonde Fortel, un nouvel opérateur avec NRJ et Wendel. Lors de l’explosion de la bulle internet en 2001, le projet est abandonné. Drahi crée alors Altice après la revente de ses parts dans UPC. Dès lors, la conquête du marché est lancée. Il rachète tour à tour les câblo-opérateurs et détient 99% du câble français en 4 ans. L’objectif est affiché : l’homogénéisation des réseaux. Il s’entoure de fonds d’investissements pour reprendre Numericable, Noos puis Completel en 2005. En 2007, Altice récupère 3 autres réseaux câblés pour 17 millions d’euros. Le crédo de Drahi est d’investir au bon moment et lorsque les cycles le permettent, ce qui lui vaut de réaliser de belles performances financières.

SFR – Numericable, une fusion pleine de promesses

En 2014, l’opération de rachat de SFR par Numericable est évaluée à 13,2 milliards d’euros, Drahi réalise sa plus importante acquisition au détriment de Bouygues Télécom. Vivendi conserve une part de 20% du nouvel ensemble. Ceci concrétise la consolidation du secteur des télécoms et la belle aventure entrepreneuriale de Patrick Drahi. Le groupe devient le numéro deux du secteur et s’offre également Virgin Mobile, premier opérateur virtuel de France.

L’avenir de Drahi s’inscrit dans la convergence fixe-mobile et dans une entité qui peut se démarquer par ses capacités à rassembler l’ensemble des compétences du secteur. Les marchés soutiennent les rapprochements dans un marché extrêmement concurrentiel. La fusion des métiers et des savoirs de SFR-Numericable promet un marché plus innovant et avec des offres beaucoup plus tournées autour du digital et des services.

Un engagement qui dépasse les frontières du business

Patrick Drahi reste également très engagé dans des associations et développe de nouveaux projets. Il soutient chaque année les étudiants de Telecom à travers la fondation de l’école, et contribue personnellement à financer des initiatives innovantes. Il a d’ailleurs versé 10 millions d’euros à la fondation afin d’accompagner la création d’une offre complète de MOOC (Massive Online Open Courses).

Ecrit par Reha ISLEK

Leave a Reply